DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Requiem. Tu ne sais rien sur moi", duo roumano-japonais pour les victimes du tsunami

Vous lisez:

"Requiem. Tu ne sais rien sur moi", duo roumano-japonais pour les victimes du tsunami

Taille du texte Aa Aa

C’est l’histoire d’une rencontre. Deux univers qui s’associent pour soutenir les victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé le Japon au début de l’année.

L’artiste roumain Razvan Mazilu avait proposé dès le mois de mars de monter un spectacle caritatif. Avec la chorégraphe et danseuse japonaise Motoko Hirayama, ils ont créé “Requiem. Tu ne sais rien sur moi”. Le spectacle vient de faire salle comble trois soirs de suite à Bucarest.

Razvan Mazilu : “J’ai toujours pensé que l’art – et en particuliler la danse – rassemble les gens, soulage la douleur, la tristesse et peut établir des ponts entre les gens et a le pouvoir de redonner vie.”

C’est par échange de mails et de séquences vidéos que les deux artistes, très réputés dans leurs pays respectifs, ont mis au point ce spectacle qui raconte la rencontre de deux danseurs matures, chacun avec ses problèmes, pendant une audition. Deux univers parallèles qui finissent par se croiser. Un message de soutien aux victimes de la tragédie du Japon, mais aussi un message d’espoir.

“Notre action aura l’effet escompté, est persuadée Motoko Hirayama. Je suis impressionnée qu’autant de personnes du monde entier veuillent aider le Japon. Je suis également impressionnée par le fait que beaucoup de Roumains s’intéressent à la culture japonaise, voir l’aiment. Je pense que notre spectacle aura une grande influence.”

Après Bucarest et quelques dates dans d’autres villes de Roumanie, Mazilu et Hirayama espèrent exporter leur spectacle en Ukraine et en Russie, et pourquoi pas, un jour, au Japon.