DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Libye enquête sur la mort du général Younès

Vous lisez:

La Libye enquête sur la mort du général Younès

Taille du texte Aa Aa

Un ancien vice-Premier ministre du Conseil national de transition libyen soupçonné de meurtre. La nouvelle autorité du pays enquête sur la mort du Général Younès, tué en juillet dans d‘étranges circonstances. Ancien proche de Mouammar Kadhafi, il était devenu l’une des plus importantes figures militaires de la rébellion.

Sept personnes seraient impliquées, trois ont été interpellées. Comme l’explique le procureur militaire général : “Le nom du suspect numéro un est l’ancien vice-Premier ministre Ali Abdul Aziz Saleh Al-Essawi, pour complicité de meurtre avec préméditation.”

Selon le procureur, Al-Essawi aurait commandité l’assassinat du Général Younès. L’intéressé rejette ces accusations. Avant d‘être vice-Premier ministre, il fut le chef de la diplomatie attitrée du CNT. Une éventuelle inculpation serait du plus mauvais effet pour les nouvelles autorités libyennes.