DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La télévision française 100% numérique

Vous lisez:

La télévision française 100% numérique

Taille du texte Aa Aa

La France conclut son passage au numérique ce soir avec le Languedoc-Roussillon. A minuit, la région sera la dernière en France métropolitaine à basculer vers le numérique. La Guadeloupe, la Guyane et la Martinique suivront aussi le mouvement du côté des DOM-TOM. L’extinction du signal analogique marquera la fin d’un processus long de deux ans ; les habitants du Nord Cotentin avaient été les premiers à franchir le pas en octobre 2009.

Le passage au tout numérique représente un véritable défi sur le plan technique comme économique. Plusieurs fois retardé, le déploiement de la télévision numérique terrestre (TNT) date en réalité de mars 2005. L’année suivante, Paris, Marseille et Lyon expérimentent une première version de la TNT en haute définition (HD) et en 2007, une loi prévoyant la généralisation de la télévision numérique à tout le territoire, est promulguée. Les consommateurs font alors la fortune des vendeurs de matériels vidéo en se ruant sur les décodeurs. Chaque passage au numérique est célébré, région après région, mais rapidement de nombreux problèmes de réception (absence de chaînes ou mauvaise qualité) sont déplorés par les téléspectateurs. Il faut attendre l’arrivée sur le marché des téléviseurs nouvelle génération avec décodeurs intégrés pour que la TNT trouve sa place dans le quotidien des Français.

Un PAF bouleversé

Le passage au numérique s’est traduit par une multiplication du nombre de chaînes gratuites proposées au téléspectateur. Cela a bouleversé le paysage audiovisuel français qui a vu la concurrence s’intensifier et les investissements publicitaires se fragmenter, tout comme l’audience. Des six chaînes hertziennes historiques, on est passé à dix-huit chaînes numériques aux budgets et aux formats divers. Aujourd’hui, au terme du processus de passage au numérique, le débat est encore intense car le gouvernement envisage l’ouverture de nouvelles fréquences.

Vers une Europe numérique

La France n’est pas la seule en Europe à avoir entamé ce processus. Selon les chiffres de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, la télévision numérique terrestre est diffusée partiellement dans 24 pays pour une offre rassemblant près de 730 chaînes en tous genres. Depuis 2009, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande, le Luxembourg, la Suède et les Pays-Bas diffusent leurs programmes uniquement en numérique. La France rejoindra donc le peloton le 30 novembre à 00h01.