DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

RD Congo : des élections entre violences et confusion

Vous lisez:

RD Congo : des élections entre violences et confusion

Taille du texte Aa Aa

Trois morts dans l’attaque d’une bureau de vote. Des bulletins de vote qui brûlent. C’est dans une atmosphère peu encline à l’optimisme que les élections présidentielle et législatives se sont déroulées en République démocratique du Congo.

En parallèle, le principal rival du président sortant Joseph Kabila, Etienne Tshisekedi, a éprouvé les plus grandes difficultés à voter. D’abord bloqué à un barrage policier, il a finalement trouvé un autre bureau pour exercer son droit.

Plus généralement, les obstacles se sont multipliés sur la route des électeurs, poussant de nombreux Congolais à dénoncer un scrutin décrédibilisé par les fraudes.

En attendant de se prononcer sur le degré de transparence de ces élections, les observateurs internationaux déplorent d’importants problèmes logistiques en amont qui selon eux ont contribué au désordre constaté hier.

Les résultats provisoires de la présidentielle sont attendus pour le 6 décembre. Pour ce qui est des 500 sièges de l’Assemblée nationale, il faudra patienter jusqu‘à mi-janvier, en espérant que d’ici là, la violence ne reprenne pas le dessus.