DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Moscou hostile à un embargo sur les armes


Syrie

Syrie : Moscou hostile à un embargo sur les armes

La Russie préfère se concentrer sur le problème des ventes d’armes plutôt que sur celui des droits de l’Homme.
En Syrie, son allié, la répression continue de battre son plein. Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a affirmé que les forces de sécurité syriennes avaient commis des “crimes contre l’humanité”. Les Nations unies réclament pour cela l’instauration d’un embargo sur les livraisons d’armes au régime syrien. “Nous savons comment l’embargo sur les armes a été appliqué en Libye, conteste le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov. “En réalité, il n’a été imposé qu‘à l’armée libyenne. L’opposition, elle, a reçu des armes. Des pays comme la France ou le Qatar ne se sont pas cachés de lui en avoir fourni, sans honte”.
La diplomatie russe appelle aussi la communauté internationale à “mettre fin aux ultimatums lançés à la Syrie”. La Russie indique d’autre part qu’elle va envoyer des navires de guerre dans les ports syriens dès décembre.