DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ossétie du Sud : l'opposition appelle à la désobéissance civile

Vous lisez:

Ossétie du Sud : l'opposition appelle à la désobéissance civile

Taille du texte Aa Aa

L’opposition d’Ossétie du Sud appelle à la mobilisation dans la rue après l’annulation des élections. Alla Djioeva avait été déclarée gagnante de la présidentielle dimanche. Mais à la demande d’Anatoli Bibilov, le candidat de la majorité sortante, la justice a annulé les résultats et fixé un nouveau scrutin pour le 25 mars. Une décision inacceptable pour Alla Djioeva : “Le peuple doit défendre son droit de vote jusqu’au bout. Il a montré quel était son choix, et à présent il doit protéger ce choix (…) ça signifie qu’il faut des actes de désobéissance civile.”

Alla Djioeva a prévu de coordonner le mouvement grâce à un Conseil d‘État formé avec six autres ex-candidats.

Soutenu par le président sortant Edouard Kokoïty qui ne pouvait pas se représenter, Anatoli Bibilov a également les faveurs du Kremlin. Le Ministère russe des Affaires étrangères a d’ailleurs appelé tous les acteurs politiques à accepter l’invalidation des résultats.

L’Ossétie du Sud a été l’enjeu d’une guerre entre la Russie et la Géorgie. C‘était pendant l‘été 2008. A l’exception de la Russie et de quelques États, la communauté internationale ne la reconnait pas comme un État indépendant.