DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Kinyarwanda" : le génocide au Rwanda porté à l'écran

Vous lisez:

"Kinyarwanda" : le génocide au Rwanda porté à l'écran

Taille du texte Aa Aa

Dans “Kinyarwanda”, le réalisateur américain Alrick Brown porte un regard original sur la tragédie rwandaise. Il dépeint le quotidien d’une poignée de personnes ordinaires qui ont traversé l’horreur lorsque la majorité hutu a entrepris d‘éliminer la minorité tutsi.

“Je suis d’une certaine manière convaincu qu’en montrant les statistiques, la mort et l’horreur au Rwanda, on agit pour prévenir ces drames,” affirme Alrick Brown. “Mais on évite tout autant la guerre en montrant la vie et l’amour et en humanisant les populations concernées plutôt que de les déshumaniser et de montrer des corps sans visage dans des charniers.”

Le film devait au départ raconter le sort des personnes qui cherchaient à se réfugier dans les mosquées, puis finalement le propos s’est enrichi d’autres parcours : un soldat qui a du laissé sa famille, un prêtre qui est en lutte avec sa foi et un tutsi tombé amoureux d’une hutu.

“Kinyarwanda” qui sort en salles en ce moment aux Etats-Unis a remporté le prix du Public dans la catégorie cinéma du monde au dernier festival du film de Sundance.