DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'éducation, à la croisée des générations

Vous lisez:

L'éducation, à la croisée des générations

Taille du texte Aa Aa

Apprendre, enseigner, c’est partager ses connaissances.

Traditionnellement, ce sont les anciens qui transmettent aux plus jeunes, mais ce schéma peut être inversé. Comment s’articulent alors les transferts de savoir entre les générations, et quel rôle peuvent-ils jouer dans l’apprentissage ?

Ce sont les questions que pose Learning World cette semaine, à travers des projets menés au Chili, en Nouvelle-Zélande et en Tanzanie.

Rescue reading, Chili

A l’heure d’un débat sans précédent sur la réforme de l’Education au Chili, gros plan sur le programme de la fondation Araucani Aprende.

Elle recrute des enseignants retraités en situation de précarité, pour aider des jeunes issus de quartiers défavorisés à passer le cap de la lecture.

Supernet, Nouvelle-Zélande

A Hamilton, en Nouvelle-Zélande, des séniors retournent sur les bancs de l‘école pour se familiariser avec les nouvelles technologies et notamment internet.

De jeunes volontaires désireux de transmettre à leurs aînés, c’est l’idée centrale de Supernet, un cours d’informatique spécialement conçu pour les personnes âgées.

Maasai traditional teaching, Tanzania

Au cœur de la forêt tanzanienne, les Maasaï luttent pour la préservation de leurs savoirs, de leurs connaissances, de leur Histoire. Un véritable patrimoine culturel qui s’enrichit au fur et à mesure qu’il se transmet : de génération en génération.

Au sein de cette société patriarcale et très structurée, les anciens, qu’on assimile à des bibliothèques, organisent l’enseignement des plus jeunes.