DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Merkel plaide en faveur de l'unité budgétaire européenne

Vous lisez:

Merkel plaide en faveur de l'unité budgétaire européenne

Taille du texte Aa Aa

Après Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel a défendu à son tour sa vision de l’Europe ce matin devant les députés du Bundestag. Un discours au cours duquel elle a plaidé en faveur de l’unité budgétaire et d’un nouveau plafond d’endettement européen. Mais pour la chancelière, il faudra des années pour régler la crise de la zone euro : “Le gouvernement fédéral a toujours été clair sur le fait que la crise européenne ne pouvait pas être réglée du jour au lendemain. Il n’y a pas de solutions miracles, pas de solutions simples et rapides. Contrairement à ce que certains disent à chaque sommet, on ne va pas tout régler en faisant un dernier effort.”

Angela Merkel a par ailleurs réaffirmé son opposition à la mutualisation de la dette européenne, autrement dit à l‘émission d’eurobonds. “Ceux qui n’ont pas encore compris que les euro-obligations ne pouvaient pas être la solution à cette crise, n’ont pas compris la nature de la crise.”

Angela Merkel, contrairement à Nicolas Sarkozy, s’oppose aussi à une intervention plus poussée de la Banque centrale européenne. Elle rencontrera le président français lundi à Paris, soit trois jours avant le sommet décisif de Bruxelles.