DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la Ligue du Nord envers et contre tout

Vous lisez:

Italie : la Ligue du Nord envers et contre tout

Taille du texte Aa Aa

Le parti populiste italien, créé et dirigé par Umberto Bossi, a annoncé qu’il allait rouvrir son parlement autonome… Une institution qui n’a de pouvoir que virtuel, mais qui est la vitrine de la Padanie, cette région, virtuelle elle aussi, dont la Ligue du Nord demande l’indépendance.

S’affranchir du sud de l’Italie qu’elle considère comme un boulet, c’est le rêve caché de la Ligue.

Roberto Calderoli, l’un de ses dirigeants :

“Je crois que sur la base d’une distribution de la dette publique entre le nord et le sud de l’Italie, il pourra émerger une séparation consensuelle sur le modèle tchécoslovaque, ce que nous recherchons depuis longtemps.”

Un meeting avait lieu ce dimanche à Vicenza, l’occasion pour Bossi, un ancien allié de Silvio Berlusconi, de rappeler qu’il ferait tout pour bloquer les nouvelles mesures économiques du gouvernement Monti.

La Ligue du Nord est aujourd’hui le seul parti d’opposition au parlement italien.