DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Pakistan et les talibans boudent la conférence sur l'Afghanistan à Bonn

Vous lisez:

Le Pakistan et les talibans boudent la conférence sur l'Afghanistan à Bonn

Taille du texte Aa Aa

Dans les rues de Kaboul, minées par l’insécurité, la pauvreté et le trafic de drogue, difficile d’envisager une vie meilleure. Même si au même moment, loin, très loin en Europe, les Occidentaux discutent de l’avenir de l’Afghanistan.

A la veille de la conférence internationale sur l’Afghanistan qui se tient à Bonn en Allemagne, l’ambiance est morose. Le Pakistan qui entretient des liens historiques avec les talibans ne sera pas présent à la conférence. Raison évoquée : Islamabab est furieux d’un récent bombardement de l’Otan dans lequel 24 soldats pakistanais ont péri.

Autre absence symbolique, celle des talibans qui refusent toute participation et dénoncent l’occupation des forces étrangères.

Sans ces deux acteurs du conflit, difficile d’envisager la question de la réconciliation, pour Guido Westerwelle, le ministre allemand des Affaires étrangères : “Peut-être que certains sont réticents. Je dois dire que, si quelqu’un a des intentions cachées, ce serait contreproductif pour son propre intérêt national.”

La coalition internationale a entamé le retrait de ses troupes, il sera achevé d’ici 2014. C’est encore trop long pour ces manifestants. 4500 personnes défilaient hier à Bonn contre l’engagement des forces allemandes en Afghanistan.