DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les comptes truqués d'Olympus : pas de traces de la mafia japonaise

Vous lisez:

Les comptes truqués d'Olympus : pas de traces de la mafia japonaise

Taille du texte Aa Aa

La commission chargée d’enquêter sur la dissimulation des pertes du groupe japonais d’appareils photos Olympus n’a découvert aucune implication du crime organisé dans le scandale qui secoue le groupe japonais depuis la mi-octobre et dans lequel il apparaît qu’Olympus a dissimulé pendant des années plus de 1 milliard et 200 millions d’euros de pertes.

Olympus doit publier ses comptes semestriels d’ici la date butoir du 14 décembre.