DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : l'épreuve de force entre la rue et le pouvoir

Vous lisez:

Russie : l'épreuve de force entre la rue et le pouvoir

Taille du texte Aa Aa

Après l’imposante manifestation de lundi soir à Moscou où des milliers de personnes ont dénoncé les législatives de dimanche, y voyant une “farce électorale”, un nouveau rassemblement important était prévu ce mardi après-midi.

Lundi, entre 2 000 et 10 000 personnes ont manifesté, du jamais vu depuis le début des années 1990. Quelque 300 personnes ont été interpellées dont le blogueur anti-corruption Alexeï Navalny qui a été déféré devant un tribunal moscovite.

Ce mardi, tandis que les opposants préparaient leur manifestation, les partisans du pouvoir s‘étaient donné rendez-vous sur une place proche du Kremlin. Une manifestation sous la surveillance des forces armées du ministère de l’Intérieur. Mais ce n’est rien comparé au dispositif qui attend les opposants au régime.

Le porte-parole du Premier ministre Vladimir Poutine a mis en garde les manifestants en leur demandant de mettre un terme à tout rassemblement non autorisé. Le chef du gouvernement promet aussi un remaniement significatif après l‘élection présidentielle du 4 mars.