DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat anti-chiite : Kaboul accuse les terroristes pakistanais

Vous lisez:

Attentat anti-chiite : Kaboul accuse les terroristes pakistanais

Taille du texte Aa Aa

Kaboul accuse un groupe pakistanais d‘être derrière l’attentat anti-chiite de mardi et demande à Islamabad que justice soit rendue.

Alors qu’une bombe a tué 19 civils aujourd’hui sur une route du Helmand, le Président afghan s’est rendu au chevet des blessés de l’attentat suicide d’hier contre une procession de l’Achoura, l’une des principales fêtes de l’islam chiite. 55 personnes y ont perdu la vie – la pire attaque sectaire qu’ait connu le pays depuis la chute des Taliban en 2001.

Hamid Karzaï s’est engagé à ce que justice soit faite. “Le groupe Lashkar-e-Jhangvi, actif au Pakistan, a revendiqué cette attaque inhumaine et contraire à l’islam, a -t-il déclaré à l’hôpital. Nous allons mener une enquête approfondie et nous allons en discuter avec le gouvernement pakistanais.”

Le groupe terroriste Lashkar-e-Jhangvi est interdit au Pakistan. Les victimes de l’attentat, dont plusieurs enfants, ont été portées en terre aujourd’hui à Kaboul.

L’insécurité reste le problème crucial du pouvoir afghan. Lundi à Bonn, les puissances occidentales se sont engagées à lui apporter leur soutien longtemps après le retrait de leurs troupes de combat, fin 2014.