DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

J-1 avant le sommet européen

Vous lisez:

J-1 avant le sommet européen

Taille du texte Aa Aa

A 24 heures d’un sommet européen crucial pour l’avenir de la monnaie unique, les négociateurs ne savent plus où donner de la tête. La Commission européenne critique déjà le plan franco-allemand de lutte contre la crise de la dette. Berlin et Paris veulent modifier les traités européens afin de sanctionner les Etats membres qui ne respectent pas le Pacte de stabilité. Insuffisant sur le court terme pour rassurer les marchés, et difficile à ratifier par les 27.

Le Secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, n’en reste pas moins optimiste et a salué l’initiative lors d’une visite hier en Allemagne.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, est moins enthousiaste. Le conservateur préfèrerait que l’Eurogroupe gère la crise de la dette de son côté. Et s’il faut modifier un traité européen, les Etats membres de l’Union doivent savoir que Londres ne ratifiera aucun texte qui pourrait porter atteinte à ses intérêts.

Pour agir rapidement la Commission propose de muscler son pare-feu financier contre la crise. D’autant que le Fonds de secours est affublé d’une perspective négative de Standard and Poor’s. Difficile dans ces conditions d’augmenter sa capacité d’intervention. Comme prévu, Bruxelles créera un nouveau mécanisme de stabilité mais pourrait bien garder le fonds existant.