DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine dépose sa candidature à la présidentielle et ignore les condamnations de l'opposition et de l'occident

Vous lisez:

Poutine dépose sa candidature à la présidentielle et ignore les condamnations de l'opposition et de l'occident

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre russe s’est rendu à la commission électorale centrale pour y donner les documents officiels nécessaires à sa candidature au scrutin de mars. Il brigue un nouveau mandat de six ans pour continuer son règne.

Un règne qu’aimerait bien briser ses opposants. L’un des leaders du parti Yabloka a à son tour dénoncé des fraudes massives aux législatives de dimanche remporté par le parti au pouvoir Russie Unie.

“Cette fois, nos résultats ont été sciemment diminués et plusieurs fois dans certains bureaux de vote. Dans l’ensemble, nos résultats ont été divisés par deux par rapport à la réalité. Nous savons que nous avons obtenu environ 20% à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Il est très facile de le vérifier sur internet par rapport au nombre de bureaux de vote à Moscou, nous avons gagné”.

Malgré leur pire score depuis 1999, les pro-Poutine ont donné de la voix en organisant à nouveau des rassemblements de soutien au chef du gouvernement. Une contre-offensive face aux manifestations de l’opposition qui ont été durement réprimées par la police et les forces spéciales ces derniers jours dans le coeur même de la capitale russe. Des centaines de personnes ont été arrêtées comme l’opposant Boris Nemtsov et le bloggeur anti-corruption Alexeï Navalny a même été condamné.

L’Union européenne a appelé Moscou à respecter les libertés de réunion et d’expression. Les Etats-Unis se disent très préoccupés.