DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

François Fillon : la menace de S&P est salutaire

Vous lisez:

François Fillon : la menace de S&P est salutaire

Taille du texte Aa Aa

L’avertissement de Standard and Poor’s : un rappel à l’ordre salutaire pour la zone euro ?
 
C’est en tout cas l’avis du premier ministre français François Fillon. Il s’en est expliqué en exclusivité au micro d’euronews, en marge du congrès du parti populaire européen à Marseille.
 
“Le fait que Standard and Poor’s ait décidé de mettre sous surveillance l’ensemble des Etats de la zone euro, je considère que c’est un appel aux chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro à trouver vite la voie des réformes pour donner plus de gouvernance à la zone euro et pour permettre à la zone euro de réagir et de se défendre avec plus d’efficacité. Donc voilà, je considère que S&P nous lance un défi et ce défi nous allons le relever pendant le Conseil européen,” a-t-il déclaré.
 
Les 27 ont rendez-vous jeudi et vendredi à Bruxelles pour décider de la future architecture de la zone euro, dont la clé de voûte serait une meilleure discipline budgétaire.