DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lettre piégée à la Deutsche Bank : revendication anarchiste

Vous lisez:

Lettre piégée à la Deutsche Bank : revendication anarchiste

Taille du texte Aa Aa

Des anarchistes revendiquent l’envoi d’une lettre piègée au patron de la Deutsche Bank.

Rédigée en Italien, la revendication signée par une certaine Fédération anarchiste informelle, évoque “trois explosions contre les banquiers, les parasites et les sangsues.”

Josef Ackermann pourrait ainsi ne pas être le seul destinataire de courrier piégés.

La poudre explosive était opérationnelle selon les enquêteurs.

“Si les employés n’avaient pas respecté les règles, la lettre aurait probablement explosé, assure Udo Buehler, porte-parole du bureau d’Etat des investigations criminelles du land de Hesse. Des gens auraient pu être blessés aux mains, au visage, aux parties supérieures du corps, et il y aurait eu des dégâts matériels.”

Banquier le mieux payé du pays, le Suisse Ackermann est le visage du capitalisme en Allemagne.

En 1989, le patron de la Deutsche Bank, Alfred Herrhausen, avait été assassiné par les fractions armée rouge.