Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Les investisseurs sur les bourses européennes, indécis ce matin, s’enhardissent au point que les indices sont en hausse sensible en début d’après-midi : plus de 1,5% de hausse en moyenne voir plus : c’est le cas de l’indice Mibtel de la bourse de Milan. Les investisseurs espèrent de nouvelles avancées lors de la deuxième journée du conseil européen. Les banques sont bien orientées. En revanche, les valeurs technologiques sont sanctionnées après l’avertissement de Texas Instrument.

“Les marchés ont guidé les politiques économiques et ce n’est pas ce que les marchés sont supposés faire, affirme Howard Wheeldon de BGC Partners. Les leaders politiques sont censés piloter la situation. On voudrait espérer que les autorités de la zone euro sont arrivées en commun à quelque chose d’essentiel, que les 17 vont avancer avec un plan d’action qui pourrait se mettre en place avant le mois de mars prochain”.

Les trois plus grandes banques françaises dont la note de crédit a été dégradée par Moody’s vendredi ne semblent pas en pâtir puisque BNP Paribas gagne 4,6%, Credit Agricole 3,2% et Société générale +1,3%.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :