DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine, défié par la contestation, accuse l'Ouest

Vous lisez:

Poutine, défié par la contestation, accuse l'Ouest

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle manifestation contre le système Poutine, et un nouveau défi à celui qui veut (re)devenir président de la Russie l’année prochaine. Une centaine de personnes se sont réunies hier à St Pétersbourg pour dénoncer des fraudes électorales lors des législatives dimanche, et contester la victoire du parti Russie Unie.

Des rubans blancs, signes d’un rassemblement pacifique, ont été distribués aux passants, et plusieurs militants ont été arrêtés.

Vladimir Poutine accuse de son côté les États-Unis d’avoir fomenté cette contestation : “Nous sommes tous des adultes, a t-il déclaré, et nous comprenons tous que certains des organisateurs suivent un scénario bien connu en suivant des enjeux de mercenaires politiques.”

Face à cette vieille rengaine anti-occidentale, Washington s’est défendu de toue ingérence dans les élections russes… La Secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, s’est bornée à déclarer que les États-Unis “soutenaient les aspirations du peuple russe à espérer un avenir meilleur”.