DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cameron et l'UE : un peu comme si le Channel s'était élargi

Vous lisez:

Cameron et l'UE : un peu comme si le Channel s'était élargi

Taille du texte Aa Aa

Le Royaume Uni, après sa menace de véto qui a bloqué un accord européen global vendredi matin, est aujourd’hui un peu plus éloigné de l’Europe.

L’intransigeance du Premier ministre britannique David Cameron est allée très loin et les conséquences seront durables.

David Cameron semble avoir cédé aux exigences de la frange la plus eurosceptique de son parti.

Il aurait réclamé que la City de Londres puisse être soustraite à la surveillance européenne du secteur financier.

“Je pense que cela met Cameron aujourd’hui dans une position très difficile, au niveau domestique, estime cet analyste. Il se retrouve dehors dans le froid et cela va rendre les relations du Royaume Uni avec l’Union européenne beaucoup plus compliquées et précaires.”

Même la Hongrie, qui s‘était rangée du côté britannique, a changé de camp.

Outre cet isolement britannique et la perte d’influence qu’il va inévitablement entraîner, l’attitude de Londres risque de relancer le débat au niveau national de sa place même au sein de l’Europe.