DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne avance, mais le Royaume Uni loupe le coche

Vous lisez:

L'Union européenne avance, mais le Royaume Uni loupe le coche

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne a décidé hier de renforcer nettement la discipline budgétaire de la zone euro, mais sans la Grande Bretagne, qui ne participera pas à un accord à trouver avant mars prochain.

Le perdant, c’est donc David Cameron, qui armé d’une différence et d’une intransigeance toutes britanniques, s’est isolé et exclu lui-même de prochaines discussions cruciales pour la réduction de la dette européenne.

Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne, apparaissent eux comme les moteurs de cette nouvelle étape de lutte contre la crise de l’euro.

La BCE, en particulier, a resisté aux pressions et évité de devoir racheter des morceaux de dette souveraine, rachats qui auraient impliqué moins de volonté d’austérité de la part des membres les plus en difficulté.