DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Nobel de la paix honore le combat pour les droits des femmes

Vous lisez:

Le Nobel de la paix honore le combat pour les droits des femmes

Taille du texte Aa Aa

Les trois Nobel de la paix 2011, la présidente libérienne Ellen Johnson-Sirleaf, sa compatriote Leymah Gbowee, et la journaliste yéménite Tawakkol Karman ont été honorées à Oslo.

La cérémonie a été placée sous le signe du printemps arabe et des espoirs qu’il porte.

Tawakkol Karman, figure de proue de la révolution au Yémen, en a profité pour rappeler les occidentaux à l’ordre :

“La révolution populaire du Yémen s’inscrit dans la même mouvance que les autres révolutions du printemps arabe. Mais malheureusement, je dois dire avec regret et tristesse qu’elle n’a pas bénéficié de la compréhension, du soutien ou de l’attention de la communauté internationale.”

Les trois lauréates ont été récompensées pour leur combat non-violent pour les droits et la sécurité des femmes. Une première historique dans l’histoire du Nobel.

Le président du comité Nobel a eu ce commentaire: “Le printemps arabe chargé de promesses se transformera en un nouvel hiver si les femmes sont une fois de plus laissées au

bord du chemin.”