DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Silence du Kremlin au lendemain de manifestations exceptionnelles

Vous lisez:

Silence du Kremlin au lendemain de manifestations exceptionnelles

Taille du texte Aa Aa

Ce matin, le centre de Moscou avait retrouvé son calme, même si les forces de sécurité étaient toujours présentes. Dénoncé par des dizaines de milliers de manifestants hier, le gouvernement russe a indiqué qu’il ne ferait aucun commentaire.

A l’entrée d’une messe, des Moscovites réagissaient ce matin. Pour eux la situation est lamentable et les manifestants doivent être écoutés:

“Il y a beaucoup d’injustices dans ce pays, les lois ne fonctionnent pas correctement, les gens ne sont pas protégés et les jeunes n’arrivent pas à s’installer, à trouver du travail.”

“Ces manifestations indiquent qu’il y a des désordres dans notre société, il faut qu’on arrive à quelque chose par le consensus. Si quelqu’un proteste, il doit être écouté.”

Ces manifestations ont été organisées pour dénoncer les fraudes qui, selon l’opposition, ont permis au parti au pouvoir Russie unie de remporter les législatives.

Elles ont réuni de 50000 à 80000 personnes à Moscou selon des estimations indépendantes, et plusieurs milliers de manifestants dans une cinquantaine de villes du pays.