DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une faible participation attendue aux législatives en Côte d'Ivoire

Vous lisez:

Une faible participation attendue aux législatives en Côte d'Ivoire

Taille du texte Aa Aa

Environ 5,7 millions d‘électeurs ivoiriens sont appelés à désigner leurs 255 députés dans ce qui est le premier scrutin législatif depuis onze ans ! Le refus entre 2005 et 2010 de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo d’organiser une élection présidentielle a en effet eu pour conséquence de retarder d’autant la tenue de législatives.

Pays le plus riche de l’Afrique de l’Ouest francophone, premier producteur mondial de cacao, la Côte d’Ivoire espère renouer avec la croissance après une année de crise marquée par les violences qui ont suivi la présidentielle de novembre 2010 et fait 3 000 morts.

La victoire dans les urnes d’Alassane Ouattara, longtemps contestée par le sortant Laurent Gbagbo, n’a pas miraculeusement mis fin à cette crise. Le pays reste très divisé et les appels à la réconciliation ont un écho pour le moins modéré dans le camp de Laurent Gbagbo.

Arrêté en avril par le nouveau pouvoir, transféré le mois dernier à La Haye, le président déchu a comparu le 5 décembre devant la Cour pénale internationale (CPI), qui l’accuse notamment de crimes contre l’humanité.

Son parti, le Front populaire ivoirien (FPI), a appelé au boycott du scrutin, car il considère que les conditions ne sont pas réunies pour une élection équitable. Le président Ouattara a, lui, appelé “tous ses compatriotes” à voter. Le taux de participation montrera le degré d’intérêt de la population pour cette élection. Or, il s’annonce assez faible…