DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Transdniestrie : donné perdant, Smirnov crie à l'irrégularité

Vous lisez:

Présidentielle en Transdniestrie : donné perdant, Smirnov crie à l'irrégularité

Taille du texte Aa Aa

Les résultats de la présidentielle en Transdniestrie ne devraient pas être connus avant mercredi. La commission électorale a en effet annoncé qu’elle s’accordait un délai de 2 jours avant de se prononcer sur la validité du scrutin.

Mais cela n’a pas empêché les deux favoris de proclamer leur victoire. Yevgeny Shevchuk, un avocat de 43 ans, est l’un d’eux. Il explique à euronews qu’il entend “mener une politique plus claire vis-à-vis de la Russie, de l’Ukraine et de l’Union européenne pour trouver une solution à tous les problèmes accumulés en 21 ans.”

Six candidats étaient en lice pour diriger ce territoire situé à l’est de la Moldavie, et dans lequel vivent un demi-million de personnes, la plupart à Tiraspol qui fait figure de capitale.

Igor Smirnov, candidat à sa succession pour la 5ème fois, a demandé l’annulation de la présidentielle, invoquant des nombreuses violations, même si les observateurs étrangers présents sur place ne semblent dénoncer aucune irrégularité.

“Il y a comme un air de changement de régime, souligne Sergio Cantone, notre envoyé spécial dans la région. La perspective d’un départ définitif du président Smirnov semble se dessiner après près de 20 ans passées à la tête du pays. Un changement qui pourrait accélérer le règlement du vieux conflit qui oppose la Moldavie et la Transnistrie. Selon l’actuel président, ce changement pourrait avoir été orchestré par la communauté internationale elle-même.”