DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : les négociations se poursuivent entre le gouvernement et la troïka

Vous lisez:

Grèce : les négociations se poursuivent entre le gouvernement et la troïka

Taille du texte Aa Aa

Les représentants de la Troïka : Union européenne, FMI et Banque centrale européenne sont en Grèce jusqu‘à la fin de la semaine pour définir les contours du second plan d’aide de 100 milliards d’euros à la Grèce et de 30 milliards d’euros pour le secteur bancaire grec.

Les discussions portent sur la mise en place par le gouvernement Papademos d’un nouveau programme de réformes sans que celles-ci ne brident l’activité économique.

“Nous devons garder en vie le coeur de l‘économie grecque, a affirmé Evangelos Venizelos, le ministre grec des finances qui négocie avec les reprséentants de la Troïka. C’est lui qui donne vie à l‘économie réelle. Nous avons discuté de problèmes

importants mais aussi de dossiers techniques, nous avons aussi discuté du programme de privatisations avec les fonds structurels, parce que pour continuer les privatisations, il doit y avoir un marché pour celles-ci”.

Parallèlement, se tiennent les discussions avec les banquiers sur l‘échange des obligations grecques et leur décote de 50%. Aucun accord n’a encore été signé sur la structure juridique de l‘échange.

Parmi les contraintes grecques corrélées au deuxième plan d’aide figure le plan que doit remettre le gouvernement à la troïka et dans lequel il explique comment il compte réduire le nombre des fonctionnaires de 150.000 au cours des

quatre prochaines années. Ce dossier a d’ailleurs fait l’objet de discussions entre les représentants de la troïka et le ministre grec des réformes administratives.