DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran-USA : mystère et polémique autour d'un drone

Vous lisez:

Iran-USA : mystère et polémique autour d'un drone

Taille du texte Aa Aa

Un drone américain ultra-sophistiqué capturé par l’Iran continue de suciter la polémique. Téhéran a présenté aux caméras du monde cet appareil furtif, un RQ-170 Sentinel, il y a quelques jours. L’Iran affirme l’avoir détourné et fait attérir sans dommage alors qu’il était en mission secrète pour observer ses installations nucléaires.

Info ou intox ? l’affaire embarrasse en tous cas la Maison Blanche. Hier, Barack Obama a confirmé que les Etats-Unis avait demandé la restitution de l’avion, sans plus de commentaire.

Téhéran n’a pas tardé à ironiser sur cette demande. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a affirmé que le drone était désormais “propriété de la République islamique”. “Leur drone a violé l’espace aérien iranien et maintenant au lieu de présenter des excuses, les Américains nous demandent de restituer l’avion”, s’est-il insurgé.

L’avion de reconnaissance pourrait être une mine d’informations pour l’Iran. Mais le pays a t-il les capacités d’exploiter ses technologies ? Certains en doutent comme ce spécialiste, Loren Thompson, de l’Institut Lexington. “Les Iraniens eux-mêmes auraient beaucoup de difficulté à percer ses secrets en raison du cryptage”, dit-il, “cependant, il est possible qu’ils fassent appel aux Chinois ou aux Russes”.

Beaucoup de mystère et de questions sans réponse entourent cette affaire. Seule certitude, la bataille du renseignement et de l’information fait rage entre l’Iran et les Etats-Unis.