DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Canada, premier pays à se retirer du protocole de Kyoto

Vous lisez:

Le Canada, premier pays à se retirer du protocole de Kyoto

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain de la conférence de Durban sur le climat, le Canada devient le premier pays à se retirer du protocole de Kyoto. Ottawa s’exposait à des pénalités de 14 milliards de dollars, faute d’avoir réduit ses gaz à effet de serre de 6% entre 1990 et 2012. Les objectifs de ce traité pour lutter contre le réchauffement climatique sont irréalisables d’après le ministre canadien de l’Environnement.

“Les émissions continueront à augmenter parce que le protocole de Kyoto ne couvre pas les plus grands émetteurs, les Etats-Unis et la Chine”, souligne Peter Kent, “donc, comme je l’ai déjà dit, pour le Canada, le protocole de Kyoto représente le passé. Nous invoquons donc notre droit de nous retirer.”

La conférence de Durban, en Afrique du Sud, a débouché in extremis sur une feuille de route qui regroupe tous les pays de l’ONU. Le pacte ne devrait voir le jour qu’en 2015. Reste à savoir si le futur traité sera juridiquement contraignant.