DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Belgique: silence, recueillement et interrogations à Liège

Vous lisez:

Belgique: silence, recueillement et interrogations à Liège

Taille du texte Aa Aa

Liège, capitale économique de la Région Wallonne, est en deuil. Une partie de ses habitants et le Parlement wallon ont observé une minute de silence ce mercredi en hommage aux victimes de la fusillade.

La veille, le Roi des Belges, son épouse et le nouveau Premier ministre s‘étaient rendus sur place.

“Un deuil national n’est pas prévu, mais un moment de commémoration sera néanmoins organisé après avoir consulté les familles des victimes”, ont annoncé les médias belges.

Les questions fusent autour de cette tuerie et l’angoisse est encore présente.

“J’ai peur, souligne une résidente. Quand j’entends un bruit, je sursaute. Voilà je suis traumatisée.”

“On n’aurait pas pu imaginer une histoire pareille, souligne un autre Liégeois. Moi ça m’a fait penser à l’histoire de la Norvège avec le type sur l‘île. C’est un peu Fort Chabrol. (…) Il aurait eu l’occasion de se servir d’autres chargeurs, il s’en serait servi sans problème puisqu’il n’y avait aucun policier à ce moment-là”.

Les Belges peuvent adresser leurs condoléances aux proches des victimes à la mairie de Liège, à la maison communale.

L’une des dernières tueries qui avaient crée une forte émotion dans le pays remonte à 2009 : un jeune homme avait poignardé à mort deux enfants et une puéricultrice à Termonde.