DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

27 soldats syriens tués par des déserteurs à Deraa

Vous lisez:

27 soldats syriens tués par des déserteurs à Deraa

Taille du texte Aa Aa

A l’aube ce jeudi, des déserteurs de l’armée syrienne ont tué 27 soldats de l’armée dans la province de Deraa, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Ces vidéos amateur prouvent que la ville était encore récemment occupée par l’armée. Depuis le mois de septembre, les affrontements se multiplient entre les forces de sécurité et des déserteurs.

Un ancien officier témoigne anonymement. Il explique comment le régime s’y prend pour tenter d‘éviter les défections au sein de l’armée : “dans la région, il y a toujours au moins un homme des forces de sécurité dans votre unité ou avec les autres unités. Il ne fait qu’observer ce qui se passe dans l’armée. Si une unité essaie de faire défection ou si un soldat ou un officier essaie de déserter, il reçoit ordre de le tuer.” explique-t-il.

Par ailleurs, l’organisation Human Rights Watch a publié aujourd’hui un rapport basé sur des témoignages de déserteurs. Il fait état de meurtres, de torture et de détentions arbitraires.

“Nous avons conclu que ces crimes constituent un crime contre l’humanité.” dit cette membre de l’organisation. “Ils sont répandus, et font partie intégrante de la politique du gouvernement.”

Sur cette vidéo amateur postée sur internet, les habitants de Homs montrent des grenades qui ont été tirées sur leurs maisons.

Les Nations Unies estiment que depuis le début du soulèvement, la répression du régime d’Assad contre son peuple aurait fait au moins 5.000 morts.

A lire aussi- 5000 morts en Syrie : le silence de l’Onu est un scandale, selon Paris