DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne

Vous lisez:

Crise de la pêche entre le Maroc et l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Le Parlement européen a rejeté la prolongation d’un an d’un accord de pêche entre les Vingt-Sept et Rabat. Une prolongation pourtant approuvée par la Commission il y a cinq mois. Cet accord permet à 120 bateaux de pêche européens d’opérer dans les eaux marocaines en échange de 36,1 millions d’euros par an.

Les députés européens ont bloqué l’accord car ils veulent que les intérêts de la population sahraouie soient mieux pris en compte.

“Je peux vous promettre que je ferai de mon mieux pour obtenir un meilleur accord. Une meilleure entente cela veut dire économiquement plus rentable, plus écologique, et en conformité avec le droit international”, affirme Maria Damanaki, la commissaire européenne aux affaires maritimes et à la pêche.

Le Front Polisario qui revendique l’indépendance du Sahara occidental, ex-colonie espagnole annexée par Rabat en 1975, s’est félicité du vote des députés européens.

L’enjeu est de taille, l’Union européenne est le principal partenaire économique du royaume de Mohammed VI. En attendant, c’est le bras de fer et les bateaux européens ne sont plus les bienvenus dans les eaux marocaines.

Une réunion des ministres européens de la Pêche a lieu ce jeudi à Bruxelles.