DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wukan, un village chinois rebelle

Vous lisez:

Wukan, un village chinois rebelle

Taille du texte Aa Aa

La village de Wukan en Chine est le théâtre d’une rébellion sans précédent. Des manifestations ont encore rassemblé des milliers d’habitants ce jeudi. La localité est devenue le symbole de la lutte des paysans chinois contre les saisies de terres abusives.

Depuis une semaine, le village subirait un blocus des forces de police, de plus en plus nombreuses.

Wukan est situé dans la province de Canton, dans le Sud du pays. La contestation dure depuis septembre, mais ce qui a provoqué un regain de colère chez les habitants, c’est la mort d’un des leurs dimanche en garde à vue.

Il était l’interlocuteur des manifestants auprès des autorités. Officiellement, il serait mort d’une crise cardiaque.Les villageois, eux, accusent la police de l’avoir battu à mort.

Les expropriations de terre sont devenues un problème aigu en Chine. Les paysans de Wukan tentent de résister face à l’avidité des promoteurs, soutenus par les cadres locaux.