DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : les libéraux du FDP évitent le pire

Vous lisez:

Allemagne : les libéraux du FDP évitent le pire

Taille du texte Aa Aa

Philipp Rösler, le chef du parti libéral, le FDP, a évité la catastrophe. Les députés euro-sceptiques de son mouvement n’ont pas obtenu gain de cause lors du référendum interne sur le sauvetage de la zone euro. Ces députés sont opposés au mécanisme d’aide européenne aux pays en difficulté. Le scrutin de l’allié de la chancelière s’est achevé mardi et les résultats ont été annoncés ce vendredi.

“Le FDP est et reste clairement un parti pro-européen”, a déclaré Philipp Rösler, qui est également ministre de l’Economie et vice-chancelier.

Le ministre des Affaires étrangères et ancien chef du FDP, Guido Westerwelle, a souligné que le résultat du référendum était “une bonne nouvelle pour l’Allemagne, pour l’Europe et pour les Libéraux”. D’aucuns prédisent néanmoins que les problèmes du FDP vont s’aggraver et qu’il va être plus difficile pour Angela Merkel de gouverner.

Avec AFP