DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mais qui est Rebecca Black ?

Vous lisez:

Mais qui est Rebecca Black ?

Taille du texte Aa Aa

Ce nom ne vous dit sans doute rien. Pourtant Google vient de couronner cette jeune chanteuse américaine de treize ans “Reine de l’Internet 2011”. En effet comme à chaque fin d’année depuis 2001, le célèbre moteur de recherche publie son Zeitgeist, un classement des mots clés les plus recherchés et ayant connu la plus forte progression sur une année. Ainsi jeudi 15 décembre, lors de la mise en ligne du palmarès, la petite Rebecca domine les débats devant des concurrents bien plus “aguerris” : le réseau social Google+ arrive en deuxième position, Fukushima (huitième position) ou encore Steve Jobs (neuvième position).
 
En mars 2011, la chanteuse sort son single «Friday». Une véritable frénésie s’empare du titre. Consacrée comme la pire chanson de tous les temps, en raison de paroles simplistes (petit extrait choisi : Hier c‘était jeudi, jeudi. Aujourd’hui c’est vendredi, vendredi. Nous sommes tellement excités. Demain c’est samedi et dimanche vient après…), elle devient un véritable phénomène sur Internet. Le clip est vu plus de 167 millions de fois sur YouTube, avant d‘être retiré de la plateforme de vidéo, en juin, en raison de commentaires jugés trop diffamatoires et d’un prétendu différent juridique. Depuis, la vidéo est de retour.

Entre 2010 et 2011, les recherches autour de Rebecca Black ont explosé de plus de 10 000 % : une des raisons du triomphe de cette nouvelle « Baby Idol » dans le classement Google. Enfin, une dernière question se pause : Justin Bieber va t-il se laisser faire ?