DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: la Russie fait un pas "sur la forme mais pas sur le fond"

Vous lisez:

Syrie: la Russie fait un pas "sur la forme mais pas sur le fond"

Taille du texte Aa Aa

Un petit pas vers une résolution commune mais pas de bond de géant contre la répression en Syrie. La Russie a crée la surprise en évoquant un recours disproportionné à la force par les autorités syriennes dans un projet de résolution qu’elle a présenté hier au Conseil de sécurité de l’Onu. Les précédents projets de Moscou n’y faisait pas référence.

“Concernant la nécessité de stopper la violence, concernant celle de faire respecter les droits de l’homme, concernant les réformes à accélérer, nous croyons qu’il est important de donner un message fort à la Ligue arabe dans lequel nous les encourageons à poursuivre leurs efforts et à travailler ensemble avec le gouvernement syrien”, a déclaré le représentant permanent de la Russie aux Nations unies Vitali Tchourkine.

Les représentants des pays occidentaux, notamment les Etats-Unis et la France, se sont dit prêts à travailler avec la Russie sur son projet tout en soulignant que le texte était déséquilibré. Moscou et Pékin ont jusqu‘à présent paralysé par leur droit de véto le Conseil de sécurité des Nations unies alors que 5000 personnes ont perdu la vie depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad.

Des analystes estiment que Moscou – qui s’oppose toujours à des sanctions – a évolué sur le fond mais pas sur la forme.

Avec AFP et Reuters

A lire aussi
+ La Russie crée la surprise à l’ONU en voulant condamner la Syrie
+ 5000 morts en Syrie : le silence de l’Onu est un scandale, selon Paris