DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kazakhstan: le président impose le couvre-feu après de violentes émeutes

Vous lisez:

Kazakhstan: le président impose le couvre-feu après de violentes émeutes

Taille du texte Aa Aa

L‘état d’urgence et un couvre-feu décrétés, toute grève et manifestation interdite, c’est dire si le président du Kazakhstan juge la situation “explosive” dans la ville de Janaozen, dans l’ouest du pays. Des émeutes vendredi y ont fait 11 morts, officiellement, au moins 70 morts selon des ONG russes de défense des droits de l’Homme. “Si les autorités maltraitent les employés du secteur pétrolier à Janaozen depuis sept mois, s’indigne une femme, pourquoi ces travailleurs n’ont-ils pas le droit de commencer à manifester ?”

Les heurts violents, qui se sont déroulés vendredi à Janaozen, ont entaché les célébrations du 20ème anniversaire de l’indépendance du Kazakhstan. Des centaines de grèvistes du secteur pétrolier s’en sont pris à une tribune officielle. Les forces de sécurité ont ouvert le feu. Le couvre-feu est imposé dans la ville jusqu’au 5 janvier.