DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles violences "contre-révolutionnaires" au Caire

Vous lisez:

Nouvelles violences "contre-révolutionnaires" au Caire

Taille du texte Aa Aa

Les neuf morts de ce vendredi n’ont pas suffi, les affrontements ont continué aujourd’hui au Caire entre forces de l’ordre et manifestants hostiles au pouvoir militaire.

La police et l’armée ont repris le contrôle des abords du siège du gouvernement.

D’importants effectifs de soldats et de policiers ont barré les accès à ce secteur, en déployant notamment des barbelés et en érigeant un mur sur une grande avenue, à quelques centaines de mètres de la place Tahrir, haut lieu de la contestation.

Le Premier ministre récemment désigné, Kamal el-Ganzouri, a dénoncé des éléments perturbateurs infiltrés parmi les manifestants.

“J’appelle toutes les puissances politiques à protéger l’Egypte, a t-il déclaré. Ce qui se passe aujourd’hui, ce n’est pas la révolution, mais c’est plutôt un tournant contre la révolution”.

Parmi les neuf victimes des violences, un imam de haut-rang, Emad Effat, qui a succombé à une blessure par balle… Ses funérailles ont eu lieu ce samedi et des milliers de personnes y ont participé autour de la grande mosquée al-Azhar du Caire.