DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indonésie: la mort au bout du voyage pour de nombreux clandestins

Vous lisez:

Indonésie: la mort au bout du voyage pour de nombreux clandestins

Taille du texte Aa Aa

Ils se demandent comment ils ont pu échapper à la mort. Epuisés, déshydratés, ils ne sont qu’une trentaine d’immigrants clandestins à avoir survécu au naufrage d’un vieux chalutier qui tentait de leur faire rejoindre l’Australie. Le bateau, surchargé, a sombré à 90 kilomètres des côtes de l‘île indonésienne de Java, dont il était parti.

“Nous étions environ 250 passagers, venus d’Afghanistan, d’Iran, du Pakistan, et quelques-uns de Turquie et d’Arabie Saoudite, témoigne un rescapé. Nous devions gagner l’Australie”.
“Je suis Iranien, témoigne un autre immigrant. Nous avons des problèmes dans nos pays, c’est pourquoi nous voulons trouver la liberté ailleurs, comme en Australie”. L’Indonésie sert de pays de transit à de nombreux clandestins. L‘île Christmas, qui appartient à l’Australie, n’est qu‘à 300 km de la côte indonésienne. Mais la traversée est dangereuse. Les hélicoptères indonésiens n’ont toujours aperçu aucun autre survivant du naufrage de samedi.

Il y a un an, cinquante immigrants avaient péri dans la même zone.