DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kazakhstan: des émeutes malgré l'état d'urgence

Vous lisez:

Kazakhstan: des émeutes malgré l'état d'urgence

Taille du texte Aa Aa

Un mort et 11 blessés dans de nouvelles violences au Kazakhstan.

Hier, le président du Kazakhstan a décrété l‘état d’urgence et instauré un couvre-feu à Janaozen au lendemain d’une émeute qui a fait 11 morts et 86 blessés.

Mais dans la soirée, de nouveaux affrontements ont éclaté dans une localité voisine de Chepti. Selon un site internet d’opposition, des tirs en rafales auraient été entendus dans la ville.

Le président kazakh a expliqué “qu’une commission prendrait les mesures adéquates pour trouver et punir ceux qui ont organisé l’anarchie afin de restaurer l’ordre public en ville. A l’heure actuelle, la situation est sous le contrôle du ministère de l’Intérieur.”

Vendredi, des milliers de grévistes du secteur pétrolier qui réclament des hausses de salaires, s’en étaient pris aux préparatifs de l’anniversaire de l’indépendance du pays.

Le parquet affirment que les forces de police ont été contraintes de faire usage de leurs armes.

Des témoignages diffusés par la chaîne de télévision indépendante kazakh K+, basée au Kirghizstan voisin, ont fait état de l’emploi d’armes automatiques contre la foule.