DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidence de l'UE: interview avec Nicolai Wammen, ministre danois des Affaires européennes

Vous lisez:

Présidence de l'UE: interview avec Nicolai Wammen, ministre danois des Affaires européennes

Taille du texte Aa Aa

Le Danemark assume la présidence tournante de l’Union européenne à compter du 1er janvier, et ce pour la septième fois depuis son adhésion en 1973. Euronews a interviewé son ministre des Affaires européennes, un poste qui pour la première fois devient permanent.

euronews : “ Nicolai Wammen, vous êtes le ministre danois des Affaires européennes, bienvenue sur euronews.

Votre pays reprend la présidence européenne à une période très critique. La récession menace, la confiance n’est pas revenue sur les marchés et ce nouveau traité semble risqué. Comment est-ce que votre pays peut changer les choses, en particulier sans être dans la zone euro ? “

Nicolai Wammen : “ Nous percevons le rôle du Danemark comme celui d’un pont enjambeant des eaux troubles. Nous voulons être un lien entre les 17 pays de la zone euro et les 10 pays qui n’en font pas partie. Et évidemment, l’immense défi qui nous attend tous est de remettre l’Europe sur les rails et d’affronter la crise économique de manière à créer aussi de la croissance et des emplois tout en ayant une stricte discipline budgétaire. “

euronews : “ Mais comment pouvez-vous y parvenir, notamment sans assister aux sommets de la zone euro ? “

Nicolai Wammen : “ Je ne dis pas que cela ne créera pas d’obstacles, mais nous pensons que nous sommes bien préparés et très impliqués. La chancelière allemande Angela Merkel a d’ailleurs dit à notre Première ministre Helle Thorning-Schmidt, lorsqu’elle était à Berlin, que le Danemark était pour elle dans une position unique pour faire le lien entre les 17 et les 10. “

euronews : “ Le feu vert à ce traité semble très incertain dans plusieurs pays, y compris le vôtre. S’il devait essuyer des refus, ce qui est probable, est-ce que cela ne minerait pas définitivement la crédibilité de l’Union européenne ? “

Nicolai Wammen : “ Les 17 se sont mis d’accord sur des mesures pour stabiliser l‘économie de la zone euro, ce qui – je pense – est une très bonne chose pour l’Union européenne. Ensuite, il y a débat sur la façon dont les autres pays doivent travailler avec les 17 sur cela. Ce débat est en cours dans un certain nombre de pays, et je pense que nous devons attendre de voir ce qui se passera. “

euronews : “ Quels sont vos souhaits pour les six prochains mois ? “

Nicolai Wammen : “ J’espère que la présidence danoise pourra aider l’Europe à se remettre en marche, à se renforcer face à la crise financière. Deuxièmement, j’aimerais que la discussion ne porte pas seulement sur la manière de se serrer la ceinture et la discipline budgétaire, mais aussi sur des mesures pour générer de la croissance et des emplois en Europe. Et troisièmement, j’aimerais que l’Europe soit plus verte, qu’il y ait véritablement une croissance verte et que nous jouions un rôle encore plus fort sur les questions climatiques. “