DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pékin prône une ouverture en douceur de Pyongyang

Vous lisez:

Pékin prône une ouverture en douceur de Pyongyang

Taille du texte Aa Aa

Bien loin de l’hystérie collective qui règne à Pyongyang, Hu Jintao a présenté ses condoléances ce mardi lors d’une cérémonie d’une incroyable sobriété qui se tenait à l’ambassade nord-coréenne de Pékin.

Après s‘être inclinée à trois reprises devant le portrait du président défunt, la délégation chinoise a adressé une invitation au successeur de Kim Jong Il, avec lequel elle entend poursuivre ses relations de parfait voisinage.

“La Chine et la Corée du Nord ont toujours maintenu des relations de haut niveau, et nous nous réjouissons de pouvoir recevoir le leader nord-coréen à un moment qui conviendra aux deux parties, a déclaré le porte-parole de la diplomatie chinoise.”

La Chine, allié de toujours de la Corée du Nord, la maintient en quelque sorte sous perfusion depuis plusieurs années en lui consacrant une part non négligeable de son aide extérieure. La dynamique actuelle est donc celle de l’ouverture, pour éviter un appauvrissement du régime de Pyongyang. Un sentiment qui prévaut aussi à la frontière sino-nord-coréenne.

“La Corée du Nord vit trop recluse sur elle-même. J’espère que les nouveaux leaders feront preuve de plus d’ouverture vers le monde, pour faire en sorte de maintenir la paix, s’inquiète ce Chinois”

La paix et la stabilité donc, et une ouverture politique “en douceur”. La Chine redoutant par-dessus tout un scénario d’agitation politique qui pourrait conduire à un afflux massif de réfugiés.

A lire aussi

La Communauté internationale aspire à de meilleures relations avec la Corée du Nord

Kim Jong-Un, ‘le Grand successeur’

Dévotion sur escalator en Corée du Nord