Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

La tempête Washi a fait plus d’un millier de morts et de disparus dans le sud des Philippines ce week-end.

Le typhon a dévasté la région la plus pauvre de l’archipel.

De nombreuses victimes étaient des habitants des bidonvilles dont les maisons ont été balayées par les eaux et le vent.

Pour éviter la propagation des maladies, les autorités ont creusé des fosses communes pour inhumer les cadavres en décomposition.

Au grand désarroi de cet homme : “Quand j’ai vu les corps empilés les uns sur les autres dans cette fosse, j’ai été horrifié. Les cadavres ont été traités comme des animaux et laissé au soleil sans même être recouverts”.

Les villes portuaires de Cagayan de Oro et Illigan sur l‘île de Mindanao ont payé le plus lourd tribut. Routes et ponts ont été détruits. Les Philippines font face chaque à de nombreuses tempêtes tropicales. Mais la plupart touchent le nord du pays.

Selon le gouvernement, plus de 300.000 personnes ont été affectées par la catastrophe.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :