DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

RDC : les chefs d'état boudent l'investiture de Kabila

Vous lisez:

RDC : les chefs d'état boudent l'investiture de Kabila

Taille du texte Aa Aa

Un peu plus de trois semaines après sa réélection contestée par l’opposition, Joseph Kabila a prêté serment ce mardi à Kinshasa devant des milliers de ses partisans et des dizaines d’invités étrangers rassemblés sur l’esplanade de la cité de l’union africaine.

Pour l’occasion, la capitale avait été placée sous très haute surveillance, à grand renfort de chars, pour éviter une répétition des violences qui avaient suivi l’annonce des résultats provisoires le 9 décembre.

Malgré le faste de la cérémonie, les dirigeants africains et occidentaux ont pour la plupart boudé la cérémonie d’investiture. Seul chef d‘état à avoir fait le déplacement, Robert Mugabe pour le Zimbabwe, qui a pris place aux côtés du tout jeune président de la République démocratique du Congo, âgé de tout juste 40 ans.

Et ce deuxième quinquennat n’est pas du tout du goût d’Etienne Tshisekedi, arrivé deuxième. L’homme fort de l’opposition qui a récolté plus de 30% des voix a prévenu qu’il prêtera lui aussi serment, mais devant le peuple.

Rendez-vous est pris vendredi prochain dans un stade de Kinshasa.