DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture de séance sous pression à la Douma

Vous lisez:

Ouverture de séance sous pression à la Douma

Taille du texte Aa Aa

Pour cette première session de la Douma (la chambre basse du Parlement russe) depuis les législatives, la pression est double.

Tout d’abord, l’opposition, renforcée au sein de la nouvelle assemblée, marque son pouvoir et refuse au président de la Commission électorale, Vladimir Tchourov, de venir annoncer les résultats des législatives.

Il n’est pas le bienvenu, et c’est finalement le doyen des députés Vladimir Dolguikh qui s’acquitte de cette tâche.

La séance se poursuivra avec l‘élection du président de la Douma. Sans surprise, c’est Sergueï Narychkine, un proche du Premier ministre Vladimir Poutine, qui est élu.

Autre pression, cette fois, de la rue. A l’extérieur de la Douma, des manifestants se sont rassemblés pour contester, encore une fois, les résultats des législatives.

“La Russie sans Poutine”, ont-ils clamé. La police aurait procédé à une vingtaine d’arrestations.