DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un pouvoir collégial en Corée du Nord

Vous lisez:

Vers un pouvoir collégial en Corée du Nord

Taille du texte Aa Aa

Après la mort de Kim Jong-Il, le pouvoir pourrait à partir de maintenant être partagé entre son fils, Kim Jong-Un, l’un de ses oncles, et l’armée. C’est une source proche de Pyongyang et de Pékin qui l’affirme.

L’hypothèse, parfois évoquée, d’un coup d‘état militaire, semble écartée, car l‘état major de l’armée a prêté allégeance au jeune dirigeant. La dynastie Kim dirige la République populaire démocratique de Corée, son nom officiel, depuis 1948.

Malgré la mort de son “Cher Leader”, Pyongyang veut continuer à impressionner, comme avec le tir de missile de courte portée qui a eu lieu lundi.

A moins de trente ans, Kim Jong-Un n’a que très peu d’expérience politique et militaire, mais il aurait déjà mis sous sa coupe l’armée et son 1,2 million de militaires… En témoigne cet ordre qu’il a donné à la mort de son père à toutes les unités de stopper leurs manœuvres et de rentrer dans les casernes.