DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kazakhstan : des têtes tombent après des émeutes sans précédent

Vous lisez:

Kazakhstan : des têtes tombent après des émeutes sans précédent

Taille du texte Aa Aa

Des têtes tombent au Kazakhstan, après les émeutes meurtrières de la semaine dernière dans la région de Manguistaou. Alors que les forces de l’ordre sont sur le pied de guerre, le gouverneur de Manguistaou a été limogé ce jeudi et remplacé par un ancien ministre de l’Intérieur. Et, selon des agences de presse russes, le dirigeant de la compagnie pétrolière Kazmunaïgas sera lui aussi démis de ses fonctions. Les émeutes – décrites comme sans précédent depuis vingt ans- avaient été déclenchées après les protestations de centaines d’employés de la compagnie Kazmunaïgas à Janaozen. Elles s‘étaient étendues à une autre ville de la région. Une quinzaine de personnes ont perdu la vie.

Selon un dirigeant de l’opposition, des dizaines de personnes arrêtées par les forces de l’ordre sont torturées et battues en prison. On les forcerait à faire des aveux.

Avec AFP et Reuters