Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Election en Tunisie: un assaillant tué lors d’une attaque contre des militaires (ministère) – AFP

Le Honduras lance le décompte pour la fin du monde. Sur un ancien site Maya, une horloge électronique compte les jours et les heures avant le 21 décembre 2012, date à laquelle le calendrier des Mayas s’interrompt. Il s’agit bien sûr pour les autorités honduriennes d’inciter les touristes à venir visiter les ruines de Copan.

En dépit du fait que les scientifiques rejettent l’idée d’un cataclysme quelconque ce jour là, de nombreuses personnes croient désormais à la possibilité d’une catastrophe à travers le monde.

Entre effet de mode et véritable idéologie, à un an du prétendu “jour J” l’organisation de célébrations se met en place, à l’image du Honduras. Le Mexique compte lui aussi surfer sur le phénomène. Les autorités attendent 52 millions de visiteurs pour les sites Mayas de Chiapas, de Yucatan, de Quintana Roo et de Tabasco, soit 30 millions de plus qu’une année classique.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :