DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ankara accuse Paris d'avoir commis un génocide en Algérie


Turquie

Ankara accuse Paris d'avoir commis un génocide en Algérie

La Turquie est en colère au lendemain de l’adoption par les députés français d’une loi pénalisant la négation du génocide arménien. Conséquence directe de ce vote : Ankara a aussitôt rappelé son ambassadeur à Paris.

Ce matin, le Premier ministre turc fustigeait de nouveau la politique de la France : “Voilà un exemple clair qui montre à quel point le racisme, la discrimination et le sentiment anti-musulman ont atteint des niveaux dangereux en France et en Europe.” Puis, Recep Tayyip Erdogan a accusé à son tour la France d’avoir commis un génocide : «Mes amis, environ 15% de la population en Algérie a été massacrée par les Français à partir de 1945. C‘était un génocide. De nombreux Algériens ont été brûlés collectivement dans des fours.»

En réponse aux protestations, le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a appelé à la retenue. Quant à Nicolas Sarkozy, il a invité Ankara à respecter les convictions de la France : “Chaque pays doit faire l’effort de revisiter son passé. La France ne donne de leçon à personne mais la France n’entend pas en recevoir. Je respecte les convictions de nos amis turcs, c’est un grand pays, une grande civilisation, mais ils doivent respecter les nôtres”.

Le texte de loi adopté par les députés français pénalise d’un an de prison et de 45 000 euros d’amende la négation du génocide arménien qui, depuis 2001, est reconnu par loi.

Prochain article

monde

Ankara accuse Paris d'avoir commis un génocide en Algérie