DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de Damas: l'opposition accuse le gouvernement

Vous lisez:

Attentat de Damas: l'opposition accuse le gouvernement

Taille du texte Aa Aa

44 cercueils enveloppés de drapeaux syriens. Une cérémonie funéraire a eu lieu samedi matin à la mosquée des Omeyyades à Damas, en hommage aux victimes de l’attentat d’hier.

Il a aussi fait 166 blessés selon les autorités. Elles y voient la marque d’Al Qaïda. Un faux communiqué de revendication par les Frères Musulmans a également été diffusé sur internet. Il a aussitôt été démenti par la confrérie.

Le double attentat-suicide de vendredi visait deux bâtiments des forces de sécurité. Il intervient alors que 50 observateurs de la Ligue Arabe doivent arriver ce lundi dans le pays.

Selon le Conseil National Syrien, représentant l’opposition, il est l’oeuvre du gouvernement lui-même. Pour le CNS, il s’agirait d’une mise en garde à destination des observateurs, pour qu’ils ne s’approchent pas des centres de sécurité.

Si les manifestations pacifiques se poursuivent et sont toujours réprimées dans le sang, la contestation prend de plus en plus une forme violente. L’ONU estime que les troubles ont déjà fait 5000 morts en Syrie.